Vendée et Loire-Atlantique – Alors que la pollution menace les deux Préfets en vigilance permanente



Naufrage du Grande America

Depuis que le Grande America a sombré par 4600 mètres de fond le mardi 12 mars 2019), à environ 180 nautiques des côtes du Finistère (Bretagne) (333 km) face à la pointe de Penmarc’h, les nouvelles ont varié au fil des heures.
On sait que l’Abeille Bourbon, un remorqueur, arrivé sur place, n’a pas réussi à stopper l’incendie et que le navire transportait 365 conteneurs (dont 45 avec des matières dangereuses) ainsi que 2000 véhicules automobiles depuis Hambourg vers Casablanca.

Le Préfet maritime a apporté des précisions le mercredi 13 mars 2019, notamment que le Plan Polmar* avait été déclenché notamment pour circonscrire la pollution.
Parmi les informations qui ont fluctué figurent celles concernant les zones qui pourraient être touchées par le biais du fioul lourd utilisé pour la navigation (2200 tonnes), ainsi que les hydrocarbures présents dans les 2000 véhicules, et ensuite par  la dispersion des conteneurs.En raison de la direction des vents, « la zone impactée serait la Charente-Maritime et la Gironde dans plusieurs jours » avait d’abord indiqué le Préfet maritime.
Le préfet maritime poursuit la coordination opérationnelle des moyens sur zone pour circonscrire les risques de dérive de conteneurs, suivre l’évolution des risques de pollution, les prévenir, et mettre en œuvre les stratégies de lutte antipollution qui s’avéreraient nécessaires.


Menace sur la Loire-Atlantique et la Vendée

Les derniers propos du ministre de la Transition écologique, François de Rugy, laissent à penser que la Loire-Atlantique et la Vendée pourraient être touchées dans les prochains jours alors que mercredi soir, une nappe d’hydrocarbures de 10 km de long et 1 km de large avait été détectée par voie aérienne au large de La Rochelle.

Intervention conjointe des deux Préfets, de Loire-Atlantique et de Vendée
Alors que la pollution menace, les deux Préfets viennent d’indiquer qu’ils suivaient « avec la plus grande attention l’évolution de la situation« .
Pour anticiper, et par mesure de précaution, les préfectures de la Loire-Atlantique et de la Vendée, en coordination avec la Préfecture maritime et la Préfecture de zone, ont néanmoins placé les services concernés en phase de vigilance et transmis des consignes préventives aux maires des communes littorales.

« A ce stade, disent-ils, il est difficile, au vu des modalités de dérives et des conditions météorologiques, de définir précisément les parties du littoral atlantique qui pourraient être concernées par l’arrivée de cette pollution.« 

Les préfets de la Loire-Atlantique et de la Vendée suivent cette situation avec la plus grande attention. Ils ont demandé aux services de l’État et de secours d’être en vigilance, c’est-à-dire prêts à intervenir en cas d’évolution de la situation, pour mobiliser si nécessaire et dans les meilleurs délais l’ensemble des moyens de protection à mettre en place sur le littoral en lien étroit avec les communes littorales.


Toutes les communes mobilisées par courrier

Un courrier a ainsi été transmis cet après-midi aux maires du littoral.
Les préfectures de Loire-Atlantique et de Vendée leur demandent :
– de renforcer la surveillance des plages et des abords des ports et de signaler toute pollution auprès de la direction de la mer et du littoral (DML) ou de la préfecture ;
– d’effectuer un nettoyage préventif des plages de leur commune, afin de minimiser les volumes éventuels de déchets à retirer ;
– de faire constater l’état initial de propreté des côtes (prise de photos datées), afin de pouvoir, le cas échéant, engager ultérieurement une action contentieuse en indemnisation.

Il a également été demandé aux maires de se tenir prêts à interdire l’accès au public des plages en cas d’arrivée imminente d’une pollution.

© Photo: Marine nationale
Ph. B-L.

*Le plan Polmar est un plan d’intervention français déclenché en cas de pollution marine accidentelle. Il a été institué en 1978, à la suite de la catastrophe de l’Amoco Cadiz.


Comments

mood_bad
  • No comments yet.
  • chat
    Add a comment