Côte bretonne – Le Grande America vient de sombrer avec des risques de pollution



Bretagne – Finistère -Naufrage du Grande America

Le Grande America – navire sous pavillon italien de la société Grimaldi Lines – qui était en perdition et en flammes depuis dimanche dernier, vient de sombrer nous indique la Préfecture maritime, qui précise (aujourd’hui mardi 12 mars 2019) qu’il a sombré à 4600 mètres de fond.
il était à environ 180 nautiques des côtes du Finistère (Bretagne) (333 km) face à Penmarch.

Le navire – 214 mètres de long – avait à son bord 27 marins et personnels qui ont tous été secouru dimanche. Le bateau avait pris feu dimanche et avait perdu depuis toute stabilité (forte inclinaison sur son côté droit selon la Préfecture). L’Abeille Bourbon, un remorqueur, arrivé sur place, n’a pas réussi à stopper l’incendie.

Le Préfet maritime a apporté des précisions le mercredi 13 mars 2019. On sait que le Plan Polmar* a été déclenché notamment pour circonscrire la pollution.

Le navire transportait 365 conteneurs (dont 45 avec des matières dangereuses) ainsi que 2000 véhicules automobiles depuis Hambourg vers Casablanca.
La frégate Aquitaine et le VN Sapeur surveillent la zone afin de sécuriser d’éventuelles navigations à son abord et pareront à tout éventuel problème.

Des risques de pollution sont à envisager, sur la côte bretonne et les plages, d’abord par le biais du fioul lourd utilisé pour la navigation (2200 tonnes), ainsi que les hydrocarbures présents dans les 2000 véhicules, et ensuite par  la dispersion des conteneurs. Le ministre de la Transition écologique, François de Rugy, envisage de faire poser des moyens sous-marins antipollution.
Selon le Préfet maritime, en raison de la direction des vents, « la zone impactée serait la Charente-Maritime et la Gironde dans plusieurs jours. »

On peut cependant penser que Finistère, le Morbihan et les Pays de la Loire pourraient également être touchés par les rejets. En tout cas, l‘ONG Robin des Bois vient de déposer plainte pour pollution auprès du TGI de Brest.
Et en ce mercredi soir, une nappe d’hydrocarbures de 10 km de long et 1 km de large a été détectée par voie aérienne; celle-ci est au large de La Rochelle.

© Photo: Marine nationale
Ph. B-L.

*Le plan Polmar est un plan d’intervention français déclenché en cas de pollution marine accidentelle. Il a été institué en 1978, à la suite de la catastrophe de l’Amoco Cadiz.


Comments

mood_bad
  • No comments yet.
  • chat
    Add a comment