Description

Noirmoutier
Quatre communes sont présentes sur l’île de Noirmoutier (Vendée). Noirmoutier en l’Île (seule commune jusqu’en 1858 et « capitale » historique), Barbâtre (créée en 1858), La Guérinière et L’Epine (1919).
On peut y ajouter les deux « bourgs » du Vieil et de L’Herbaudière.
L’accès à l’île en voiture s’effectue depuis le continent, en franchissant le détroit de Fromentine, soit par le passage du Gois (4,3 km) sur une chaussée submersible, soit par un pont (de 583 m) créé en 1971.
En juillet / août, l’on dénombre 1,2 million de passages par le pont et 200.000 par le Gois. Une liaison en car depuis Nantes ou La Roche-sur-Yon permet de rejoindre l’île.
La superficie de Noirmoutier est de 49 km2 et sa longueur estimée à 18 km. L’île compte 62 km de côtes dont 24 km de digues (construites avant 1850), 28 km de cordons dunaires et 10 km de côtes rocheuses.

 

Paysages
L’île est plate - point culminant à 26 mètres - avec beaucoup de marais salants (une large zone entre Noirmoutier en l’Île et L’Epine), quelques forêts de pins ou de chênes verts et d’importants cordons dunaires.
Au sud-ouest se trouvent de grandes plages de sable fin jusqu’à La Guérinière. A l’ouest, on remarque des cordons sableux continus face à L’Epine. Au nord, entre L’Herbaudière et Le Petit Vieil, les plages se trouvent dans un environnement rocheux.
Au centre-est, on trouve des polders et des exploitations ostréicoles. Depuis la digue Jacobsen jusqu’au nord-est se trouvent de belles plages comme celles des Sableaux ou des Dames bordées par le Bois de la Chaize et ses chênes verts. Un peu plus au nord, on peut découvrir des exploitations agricoles et quelques autres plages. A l’Est se situe la baie de Bourgneuf.
La couverture forestière de l’île représente 400 hectares soit 9 % de la superficie de l'île qui est de 49 km²:
- au sud la forêt domaniale de Barbâtre (145 hectares)
- au nord-est se situe la forêt domaniale du Bois de la Chaise (140 hectares de chênes verts)
- à l’ouest, entre L’Epine et La Guérinière, le bois domanial des Éloux (82 hectares de pins maritimes).

Vers le mois de février fleurissent de magnifiques mimosas d’où découle le nom donné à Noirmoutier d’île aux mimosas.
L’île a subi de nombreuses transformations en raison de la construction de digues et de polders aux XVII et XVIIIème siècles, notamment par la famille Jacobsen, ce qui permit d’assécher des centaines d'hectares et de créer des marais salants.
Dans le cadre de la protection insulaire, les digues doivent faire l’objet d’une attention permanente. Des travaux ont récemment permis de rehausser à 5 mètres NGF leur hauteur (4,3 mètres avaient été atteints lors de la tempête Xynthia). Epis, enrochements, sable viennent compléter le dispositif.

 

Monuments classés
Noirmoutier comprend quatre monuments historiques classés:
- le Château de Noirmoutier, classé aux Monuments historiques en 1994. Ce château fort du 12ème siècle a été achevé en 1690. Son donjon a une hauteur de près de 20 mètres.
- le Dolmen de la Table, classé aux Monuments historiques en 1895. Il est situé en mer, sur le plateau de la Vendette, à 6 km à l’est de la côte attestant de l’affaissement de celle-ci.
- le Dolmen de la Pointe de l’Herbaudière, classé aux Monuments historiques en 1895. A l’origine, trois ou quatre tables. Le dolmen, très dégradé, est submergé lors des grandes marées.
- l’Eglise St-Philbert de Noirmoutier-en-l’ïle, classée aux Monuments historiques en 1898. Ancienne abbatiale bénédictine au style à la fois roman et gothique fondée au 7ème siècle, elle abrite une crypte du 11ème siècle.

 

Monuments inscrits au patrimoine
- l’Abbaye de la Blanche, inscrite en 1926 et 1996
- l’Hôtel Jacobsen, inscrit en 2013
- l’Hôtel particulier Lebreton des Grapillères, du XVIIIème siècle, inscrit en 1930 (devenu l’Hôtel d’Elbée).
le Phare du Pilier, inscrit en 2012
le Phare de la Pointe des Dames, inscrit en 2011.

 

A voir également:
- le passage du Gois
- le bois de la Chaize avec ses nombreuses villas balnéaires
- les plages des Souzeaux, des Dames etc…
- le Phare de la Pointe des Dames
- le Bourg du Vieil avec ses petites plages et clubs nautiques
- la réserve naturelle nationale des marais de Müllembourg et la réserve régionale du Polder de Sébastopol
- le Moulin de la Bosse (propriété privée sur la commune de L’Epine) construit en 1881. Ce fut l’un des trois derniers moulins de l’île à moudre le grain.
- la vue sur l’île du Pilier (au Nord-Ouest de l'île) depuis la plage de Luzeronde au Sud de l'Herbaudière
- la vue à l'horizon vers le Nord Est de la station balnéaire de La Baule, depuis la plage de la Linière.

 

Les 4 Communes
- Noirmoutier en l’Île (4800 habitants) comprend sur son territoire le Château de Noirmoutier, l’Eglise St-Philbert, l’ancienne abbaye de La Blanche et l’Hôtel Jacobsen. Ainsi que le Bois de la Chaize, le bourg du Vieil, le bourg de L’Herbaudière et ses port de pêche et de plaisance à échouage.
- Barbâtre, au sud-ouest (1800 habitants) comprend, du fait de l’étroitesse de l’île à cet endroit, le Gois qui se trouve à l’est de Barbâtre ainsi que le pont d’accès à l’île (plein sud). La plage de référence de Barbâtre est la plage du Midi, d’une longueur de 5 km. Les hameaux du Midi, de la Frandière et de la Fosse font partie de la commune de Barbâtre.
- L’Epine (1700 habitants) se situe plein ouest. La commune est entourée de marais salants. On y trouve le port de Morin. Sur la côte, des cordons sableux abritent plusieurs plages avec des brises-lames.
- La Guérinière (1500 habitants) est au centre-ouest de l’île, orientée vers le sud. On y trouve la copropriété du village balnéaire des Sables d’Or et le village de la Tresson. A marée basse, on peut très nettement distinguer des exploitations de bouchots sur lesquels sont posées les moules et des parcs à huitres.

 

Les Ports
- le port de Noirmoutier en l’Île est un port de plaisance situé dans l’étier du Moulin.
- le Port de l'Herbaudière, au nord de l’île, est un port de pêche moderne en eau profonde complété d’un port de plaisance. C’est le deuxième port de Vendée.
- le port de Morin est un port d’échouage situé sur la commune de L’Epine transformé en un port de plaisance en 2005.

Tourisme
La capacité d’accueil est de 18.000 lits. L’île accueille sur son territoire 20 hôtels et 10 campings.
Sont à disposition des résidents et des touristes 80 km de pistes cyclables et 60 km de sentiers pédestres. Sans parler des nombreuses promenades le long des plages et des côtes rocheuses.

 

Navettes en bateaux
Avant le pont, il y avait une navette Fromentine / Noirmoutier-La Fosse.
Mais depuis fort longtemps (avant même 1900) existait une navette maritime estivale pour parcourir les 12 km entre Pornic et Noirmoutier. Plusieurs bateaux se succédèrent sur cette ligne dont les premiers « vapeurs »: St-Philibert, Jacques Cassard, la Pimpante, la Pimpante II, le Port Liberté… En mai 2009, l’ancienne navette, La Pimpante, sombra à quai dans le vieux-port de Pornic.
En 2015, Finist’Mer (Nantes) qui avait été choisie proposa d’utiliser « Le Trentemoult II » mais finalement ce bateau n’était pas aux normes souhaitées par les Affaires maritimes pour ce genre de traversée. Le montant des frais imposés pour être en conformité a fait capoter le projet.
En 2016, trois compagnies avaient proposé leurs services, mais aucune n’a pu répondre au cahier des charges technique. Pour l’une d’elle, le bateau n’avait pas de sanitaires pour handicapées.
Neuf ans après, 2017 voit une nouvelle tentative avec la navette « L’Evasion 3 », un bateau de 16,80 m construit à St-Nazaire, et acheté 200.000 € par Thomas Labis (Société Pornic et No Express). Un des intérêts serait de permettre aux Nantais, au lieu de venir en voiture, de prendre le train Nantes / Pornic et de poursuivre avec une navette bateau de 45mn vers Noirmoutier, une sorte de ligne Paris / Noirmoutier qui avait tout son intérêt avant la construction du pont.
Malgré des travaux sur le ponton Noëveillard à Pornic en 2015 ainsi qu’à l’estacade du Bois de la Chaize, refaite entièrement en 2014 (Plage des Dames / Noirmoutier), le problème des embarquements/débarquements de 50 passagers reste entier pour des raisons de sécurité car l’estacade a un écart d’un bon mètre et dès qu’il y a du ressac les embarquements sont difficiles. Il faudrait un ponton flottant pour se trouver à la bonne hauteur mais le coût est astronomique: 400.000 € ! Une autre solution serait de débarquer au Port de L’Herbaudière, rallongeant le temps de trajet en bateau de 45mn à 1h contre 1h20 en voiture (le bateau vogue à 19 km/h).

 

Drame maritime
Le 14 juin 1931, le St-Philibert (à fond plat, construit en 1923 aux chantiers Dubigeon) qui faisait une excurson entre Nantes et le port de L’Herbaudière, sombre au retour au large de la pointe de St-Gildas, à la sortie de la baie de Bourgneuf. Sur les 467 passagers, plus les enfants non-comptabilisés et moins les 46 qui n’ont pas réembarqués, seuls huit seront rescapés.

 

Estacade du bois de la Chaize
Fermée depuis 2008, l’estacade du Bois de la Chaize a été inaugurée le 5 juillet 2014 après dix mois de travaux démarrés en octobre 2013. La première estacade fut construite en 1889 pour faciliter l’accès à l’île. Détruite durant la guerre, elle fut reconstruite en 1955, rénové en 1987 et 1997.

 

Logement
Noirmoutier comporte de nombreuses résidences secondaires. Sur 15.046 logements, 66% sont des résidences secondaires. Parmi les habitants en résidence principale, 73% sont propriétaires de leur logement.

 

Histoire
Au VIIème siècle, Noirmoutier s'appelait l'île d'Her (insula Heri). A la fin de ce siècle, Philibert l’obtint de l'évêque de Poitiers et y fonda un monastère, Heri monasterium soit Hermoutier qui donnera plus tard Noirmoutier.
Au début du IXème siècle, les moines durent abandonner l’île en raison des invasions régulières de Vikings. Ce n’est qu’au Xème siècle qu’elle devint une dépendance des Seigneurs de La Garnache.
Au XIIIème siècle fut construit un monastère par les Bernadins, qui prit le nom d’Abbaye blanche. L’île bloquera les tentatives d’invasions anglaises au XIVème siècle et espagnoles au XVIème siècle.
Du XVème au XVIIème siècle, les terres appartiennent à la famille d’Amboise puis à la famille La Trémoille.
En 1674, l'île de Noirmoutier tombe sous la domination des Hollandais et c’est en 1720 que le Duc de Bourbon en devient propriétaire. A la fin du XVIIème siècle, l’île développe un commerce clandestin de tabac.
Le Général de Charette et 2000 Vendéens occupent l’île le 11 octobre 1793 grâce à une victoire militaire, mais dès le 3 janvier 1794 l’île est attaquée et prise par le général Haxo.

 

Productions de produits locaux
2000 tonnes de produits de la pêche sont débarqués chaque année dans le Port de l’Herbaudière.
Huitres: 1800 tonnes d’huîtres fines sont produites par an (dont au port de Noirmoutier et au Port du Bonhomme) ainsi que 500 tonnes de moules de bouchots.
Ce sont 12.000 tonnes de pommes de terre qui sont récoltées tous les ans dont la célèbre et goûteuse bonnote.
Noirmoutier est aussi connu pour son sel (produit dès le 5ème siècle par des moines bénédictions). L’île est le 3ème site de production français avec 140 tonnes de Fleur de sel et 2700 tonnes de sel de mer. Des confits ont surgi entre les sauniers de l’Atlantique et la société des salins du Midi à propos de labels concernant la Fleur de sel, l’une étant artisanale et l’autre considérée comme industrielle. Pisciculture: à noter aussi un turbot produit en aquaculture qui détient un label rouge.

 

Entreprises
1 389 entreprises dont Commerce: 56%, Agriculture : 15 %, Industrie : 12 %, Construction : 9 % et Administration : 8 %.
Le BTP et l’artisanat occupent 120 entreprises et 300 personnes.

Enjeux
Les dossiers étatiques concernant l’extraction de granulats et la création de parcs éoliens ont créé des oppositions conduisant à de nombreux recours.

 

Sport, culture, loisirs
Les foulées du Gois: une épreuve sportive originale où les dernières foulées s’effectuent contre la mer montante !
Les Régates du Bois de la Chaize
Le Festival 7e Art et Sciences
Aquarium Sealand, Parc Océanile, Île aux Papillons.

 

Films tournés à Noirmoutier
La Foire aux femmes (1956 - par Jean Stelli), Maléfices (1962 - par Henri Decoin), César et Rosalie (1972 - par Claude Sautet), Lancelot du Lac (1974 - Robert Bresson), Garçon! (1983 - par Claude Sautet), Les Plages d’Agnès (2008 - par Agnès Verda), Les Vacances du petit Nicolas (2014 - par Laurent Tirard), Boomerang (2015 - par François Favrat), Les Fantômes d’Ismaël (2016 - par Arnaud Desplechin).

 

Littérature
« Le Peuple de la Mer » de Marc Elder (1913 - G. Oudin Editeurs - Prix Goncourt 1913). Des moments de vie dans le port de L’Herbaudière, avec la rivalité et les querelles entre marins-pêcheurs de Noirmoutier, des Sables d’Olonne et de Saint-Nazaire, la présence des marins bretons dans les eaux de Noirmoutier, l’attirance pour la mer mais l’envie de rester aussi sur le quai, l’opposition entre la mer nourricière et la faucheuse de vies.

Types de Plages
Static Code
Location
Habitants

Plage de Barbâtre (85630).
Les habitants s'appellent les Barbâtrins et Barbâtrines. Le nombre d'habitants de Barbâtre était de 1780 en 2015.

Sports et Nautisme
Equipements
Static Code2
    mood_bad
  • No comments yet.
  • chat
    Add a review